Saviez-vous que Narbonne fut l’une des plus grandes métropoles de l’Empire romain en Gaule ? Les récentes découvertes et avancées scientifiques renseignent sur le rôle crucial de cette cité florissante qu’on surnomma justement « la fille aînée de Rome ». 

Le documentaire d’Alain Tixier sera diffusé en prime time à l’occasion des Journées européennes de l’archéologie (JEA), organisées du 18 au 20 juin 2021 par l’Inrap sous l’égide du ministère de la Cultureprès deux documentaires sur Thomas Pesquet et un autre sur le mystère des mégalithes en Ethiopie, c’est le quatrième film de ce format proposé par le réalisateur de Melun, qui a réalisé pendant plus de 20 ans le magazine Ushuaia et a qui on doit également le long-métrage Bonobos. 


Diffusion inédite samedi 19 juin 2021 à 20h50 sur ARTE


« Peu adepte des réseaux sociaux, je vous le fais à l’ancienne!
Si vous avez un moment de libre (enfin 90 minutes) samedi qui vient (19 juin à 20h45 sur ARTE), vous pourrez y découvrir mon dernier film « NARBONNE, LA SECONDE ROME ».Entre confinement et couvre-feu, il ne m’était guère possible de faire un tournage au bout du monde, alors pourquoi pas une enquête archéo-historique sur l’une des plus grande métropole romaine en Gaule!Elle était à proximité, mais peu de gens le savait…et moi encore moins!Second port commercial de la Méditerranée, Narbonne a rivalisé (en magnificence) pendant quatre siècles avec Rome, la capitale de l’empire.
Mission accomplie, on a retrouvé la cité disparue!
Si vous êtes installés à la terrasse d’un restaurant samedi soir (ce que je pourrais aisément comprendre), sachez que le film est déjà visible en replay sur ARTE pour deux mois et qu’il va être rediffusé le dimanche 27 juin à 16 heures ».

Alain Tixier

Visuel : Reconstitution 3D pour le film de la cité de Narbo Martius (Narbonne) au 1er siècle après JC (©ARISTEAS) (©ARISTEAS)